Triathlète Elite de 2000 à 2008
: TOP 10 élite Français S, M et L - Grand Prix D1 - Coupe d'Europe - Iron Tour - Half Ironman pro
Coach Sportif Agréé depuis 2010 : Triathlon - Trail - Course sur route - Sport à domicile - Marche Nordique - Fitness Gym en extérieur

Une question qui vous a sûrement traversé l'esprit au moins une fois. Vous avez déjà constaté qu'à repas similaire, vous n'avez pas réagit de la même manière face à votre frère, votre conjoint ou simplement ami. Les écarts alimentaires ne ''profitent'' pas de la même manière à tout le monde. La vie est injuste mais il y a une bonne raison à cela et elle s'appelle ''Hormone''. Cette différence génétique entre l'homme et la femme porte le nom de testostérone ou d'hormone mâle (même si ce n'est pas la seule).

Cette hormone est présente chez tout le monde dès la naissance simplement les hommes en reçoivent plus et de manière croissante encore au moment de la puberté. C'est elle qui est responsable de la ''sur-activité'' des jeunes garçons par rapport au jeunes filles dès le plus jeune âge.

Mais intéressons nous principalement à cette hormone responsable du développement musculaire principalement chez l'homme que chez la femme. Et donc un taux de masse grasse inférieur à la femme.

Cédric Amand CoachingC'est donc cette masse musculaire qui va demander à l'homme beaucoup plus d'énergie afin de garder une forme et une musculature optimum et un poids stable. Quand l'homme mange moins, ses muscles réclament toujours autant d'énergie et ils vont la chercher rapidement dans les graisses, c'est donc une première raison à une prise de masse grasse moins importante chez l'homme que la femme.

L'homme maigrira, par conséquant, plus vite que la femme au début mais attention !

Si une sous-alimentation est trop brutale ou dure trop longtemps, l'homme va perdre une partie de sa masse musculaire ce qui diminuera le rapport muscles/graisse et le pénalisera dans ses futures tentatives d'amincissement. C'est ce que l'on appelle l'effet ''yoyo'' qui touche également les femmes, bien-sûr !

Attention mesdames puisque vous avez votre handicap, les hormones appelées Oestrogènes

Cette hormone a pour but de stocker les graisses dans la poitrine, les hanches, les cuisses et les fesses tandis que l'homme ne les stocke qu'au niveau du ventre. Sans compter que ces hormones sont davantage présentes  chez les femmes que chez les hommes.

Une explication dite primaire.

En effet l'homme dit primitif a une capacité musculaire qui lui permet de chasser, collecter la nourriture, la défendre, protéger son groupe et s'imposer en tant que mâle dominant au sein d'un groupe. Il a donc besoin de toute sa puissance.

La femme primitive doit elle assurer la survie de l'espèce par la naissance. Elle doit donc avoir la faculté de stocker les graisses afin de survivre et de donner tous les nutriments nécessaires à sa descendance. Elle doit pouvoir survivre face à la famine tout en assurant la reproduction de l'espèce.

C'est un avantage qui se retrouve aujour'dhui au rang d' handicap puisque la nourriture abonde et nous n'avons plus aucun problème pour trouver celle-ci qui est  toujours plus riche !

 

Partagez cet article sur votre réseau favori!

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Accès membres